Un pensionnat, comment dire... Normal ? Si on ne compte les élèves complètement frappé, taré, dingue...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Myu Heartwin - Première - Elève - 16 ans - Fondatrice ? O.O

Aller en bas 
AuteurMessage
Myu Heartwin
Fondatrice - Élève féminin
Fondatrice - Élève féminin
avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 14/10/2012
Age : 18
Localisation : Quelque part ... ♪♫

MessageSujet: Myu Heartwin - Première - Elève - 16 ans - Fondatrice ? O.O   Dim 14 Oct - 18:10

Myu Heartwin


  • Prénom : Myu
  • Nom : Heartwin
  • Âge : 16 ans
  • Sexe : Féminin
  • Date de naissance : Premier mai.
  • Origine : maternelle : anglaise paternelle : japonaise
  • Nationalité : Française.
  • Langue natale : Anglais, japonais & français.
  • Classe : Première.
  • Orientation sexuelle : Hétérosexuelle.


Physique & Caractère

minimum 4 lignes

  • Physique :
    Myu possède des cheveux longs, même si quand on la voit comme ça, on ne le remarque pas. En faite, elle se noue les cheveux en chignon derrière la tête, sauf deux mèches qui retombent sur le devant de ses épaules. Tiens, en parlant de ses cheveux ils ont un étrange couleur... Elle est naturelle, autant vous prévenir ! Ils sont... Violet ? Violet pâle, presque blond... Mélange de blond et de violet, étrange couleur, n'est-ce pas ?

    Ses yeux... Ah ses yeux... Ils ont faits chavirés plus d'un coeur ! Non, non et non ! On arrête, sinon tu ce qui vas suivre risque d'être faux, et ce qui vous intéresse, c'est la vérité. Bref, ses yeux sont bleus. Et non elle n'a pas de cheveux blond ! Ce n'est pas un ange, mais du tout ! Donc je disais, ses yeux sont bleus et ils n'invitent personnes à venir faire ami-ami avec Myu. C'est à dire, tout une animosité à l'intérieur.

    Sa peau est pâle, mais tout est pâle chez elle, allez vous me dire ? Non... Enfin, peut être que si. Bon, je reprend. Sa peau est pâle mais elle bronze extrêmement facilement, même si ce n'est que légèrement, ça se remarque quand on connaît bien sa propriétaire - chose difficile ma foi - .

    Son nez n'est ni pointus, ni plat, ni parfait, il est normal. Petit, eh bien, normal. Que dire de plus sur une partie si petite de notre corps ?

    Sa poitrine, et s'il te plaît Myu, ne me frappe pas. Est plutôt bien fourni, mais pour une jeune fille de 16 ans, ça ne dépasse pas les normes. Placée ni trop haute, ni trop basse, elle ravirait plus d'un si notre chère Myu était un peu plus amicale, mais je m'égare.

    Je pourrais presque oubliée de parler de sa taille ! Donc, parlons en, puisque j'en ouvre le sujet. Myu est un peu plus grande que les filles de son âge, mais pas de quoi affolé le monde. Elle en fait même pas la taille d'un garçon de son âge !

    Eh bien, maintenant, c'est son poids qui passe au scanner ! C'est un poids raisonnable que nous avons là... Étudions le de plus près... Hum ! Excusez moi pour cet égarement de courte durée.

    Ah oui ! Dernier point à décrire, car je ne vois, hélas pour vous, rien d'autre à dire. Myu possède un tatouage sur le dos, descendant jusqu'au rein et dépassant un peu sur les épaules. Il représente... Les quatre dieux de la chine antique ! Vous savez ? Suzaku [phénix de feu], Genbu [tortue noire à serpent de l'eau], Seiryu [dragon bleu du bois] et Byakko [tigre du métal]. Chacun sont placés en croix : Genbu en haut, pour le nord, Byakko à droite, pour l'ouest, Suzaku en bas, pour le sud et Seiryu à gauche pour l'est. Au centre de cette croix, se trouve Ryuki, aussi dit Yin, dragon blanc de lumière. Tout ce tatouage a été réalisé avec une encre noire. Étrange... Tatsuma [Yang] ne se trouve pas sur ce tatouage...

  • Caractère :
    Myu est... calme. Calme mais un calme, comment dire... ? Froid ? Oui, c'est cela, froid. Du genre à ignorer les gens, elle déteste se laisser marcher sur les pieds. D'un genre à vous ignorer, il est difficile de lui parler, du moins, de tenir une conversation avec elle. Elle aime... Oui elle aime quelque chose ! Bref, elle aime énormément chanter, sa voix peut aussi bien aller dans les graves, que dans les médiums et les aigus. Myu est provocatrice aussi, très même, ce qui lui a valu le fait de ne pas être très très apprécié par ses professeurs et d'autres.


Histoire

minimum 15 lignes

  • Je suis. Je ne suis plus. J'ai. Je n'ai plus. Tout ce que j'aime. Tout ce que je n'aime pas. Ma vie. Ma mort. Leur vie. Leur mort. Rien a d'importance. Tout possède de l'importance. Démêler le vrai du faux.
    Apprendre a mentir, ce sera dire la vérité. Tout ce que vous voyez n'est qu'un mensonge, tout ce que vous entendez n'est que mensonge. Le sol que vous foulez n'est rien que de la fiction. Nous l'avons créer, c'est donc un mensonge dans lequel il faudra vivre jusqu'à la fin. Cette fin existe-t-elle au moins ?
    -
    Franchement, je me demande si la vie existe vraiment. Si elle existe, la possédons-nous, au moins ? Je me suis toujours demandé si ce n'était pas nous le film, si nous n'étions pas un jeux, pas un dessin animé... Et que c'était les vraies personnes, les vraies vies derrière des écrans invisible... Pourquoi se battre si c'est pour vivre dans le doute ?
    -
    Mais bref, c'est mon histoire qui vous intéresse, non ? Il me semble que tout a commencé ce jour là...
    -
    Le temps jouait des siennes, il s'écoulait lentement, tandis que son cousin qui portait le même nom faisait tomber des gouttes sur le sol. Le bout de mon crayon taper contre la table pendant que je regardais dehors, plutôt, je regardais le vide. La feuille en face de moi, je m'en fichai RO-YA-LE-MENT. Le prof remarqua enfin mon état de "transe" et s'approcha de moi. Soupirant, je m'arracha de la contemplation de la vitre que j'avais à l'instant pour regardais mon prof dans les yeux :

    - Mademoiselle Heartwin, dans mon bureau à la fin du cours !
    - Oui, et vous me ferez le discours habituel, d'accord ?

    Il se raidit mais se retint tout commentaire, j'avais gagné. Je poussa un rire discret, il me lança un regard courroucé.
    -
    Comme dit, je resta à la fin du cours, ne daignant pas bouger de ma place. J'avais rangé mes affaires mais je contemplais encore cette magnifique vitre. Un raclement de gorge se fit entendre et je pivota la tête pour faire face à celui qui, apparemment, essayait de retenir mon attention :

    - Ah, ce n'est que vous, Monsieur.

    Et ce qui devait arriva après toute ces piques que je lui avais lancé. La gifle fusa et fut posé sans ménagements sur ma joue. Je leva un oeil surpris vers mon professeur et ricana :

    - Savez-vous, Monsieur, qu'il vous est interdit de lever la main sur vos élèves ?
    -Savez-vous, Mademoiselle, qu'il vous est interdit de tenir tête à un professeur et de lui répondre ?

    Ce fut à mon tour de m'énervé mais je ne répondit rien. Je me leva, ramassa mes affaires et sortit de cette salle que je détestai à partir de maintenant.
    -
    Je soupirai. Cette fois, j'avais droit au Principal. Quand sa secrétaire me dit d'entrer - et oui ! Un principal a droit à une secrétaire maintenant - je me leva et me faufila vite fait dans le bureau du ledit principal. Celui ci leva la tête de ses documents et me regarda dans les yeux, je pus y lire de l'agacement et... Une chose que je n'arrivais à pas à décrire. Quand il dit les paroles qu'il prononça, je n'imaginai pas à quelle point elles allaient changé ma vie... :

    - Ecoute Myu, je sais que tu penses que je ne pourrais jamais t'exclure de ce collège car tu vis grâce à lui mais... C'est trop maintenant ! Soit tu te calmes soit je me débrouille pour te caser autre part ! Tes parents étaient de vieilles connaissances et c'est triste qu'ils soient morts dans cet accident, mais ce n'est pas la peine de rejeter ta douleur sur les autres !
    - Je ne souffre pas...
    - Pardon ?

    Je pris une inspiration et cria :
    - Je ne souffre pas ! Je sais que la seule chose que vous souhaitez c'est vous débarrassez de moi ! Soit, faites comme bon vous chante, mais sachez que je m'en fiche royalement ! Je ne suis que l'enfant de vieux amis, un objet, un souvenir ! C'est vous même qui passez votre souffrance sur moi !
    - Demain soit prêtes à 6 heures, un ami t’emmènera au Pensionnat Piku. Tu vas voir, tu vas t'y plair.

    Et c'est comme ça que je vins ici. Je m'en fiche un peu, c'est juste un lycée alors, autant faire comme si de rien était et continué comme avant.


Toi

facultatif

  • Prénom : Estelle
  • Âge : 11 ans [ 12 ans exactement dans un mois moins deux jours ♥ ]
  • Sexe : Féminin


Autres


  • Comment as-tu connu le forum ? : Je l'ai créer o♥o
  • Des critiques ? : Euh... A finir et rose bonbon x)
  • As-tu lu le règlement ? : Yep yep !
  • Prouve-le : Pourquoi ? TOT
  • Autre ? : Nop !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnat-piku.forumactif.org
 
Myu Heartwin - Première - Elève - 16 ans - Fondatrice ? O.O
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Première Pub de la campagne d'obama ou Le rêve américain
» Le 26 mai... La première armée permanente française...
» Cours de Sport [première classe arrivée]
» Première nuit dans Dreamland...
» Pas touche, je l'ai vu en première. [Déborah]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Piku :: Capitale :: Fiches de Présentation :: Présentations Validées-
Sauter vers: